Audit énergétique de logements collectifs

contact@inoveha.fr
02 99 85 16 45

Le contexte réglementaire

- Décret n° 2012-111 du 27 janvier 2012 relatif à l'obligation de réalisation d'un audit énergétique pour les bâtiments à usage principal d'habitation en copropriété de 50 lots ou plus et à la réglementation thermique des bâtiments neufs.

 

- Arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d'un audit énergétique.

 

 

 

Qui est concerné ?

Un audit énergétique doit être réalisé dans une copropriété à usage d’habitation si :

 

 

                  - elle est équipée d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement,

                  - elle se compose d'au moins 50 lots (principaux et secondaires),

                  - le permis de construire de l'immeuble a été déposé avant le 1er juin 2001.

 

 

Vos attentes :

- Mise en conformité réglementaire (cf. arrêté ci-dessus).

- Connaitre le bilan de la situation énergétique globale du bâtiment.

- Identifier les économies d’énergie potentielles.

- Définir une première enveloppe budgétaire pour la réalisation d’un plan d’actions.

 

 

Nos solutions Inoveha :

À partir d'une analyse détaillée des données énergétiques du site et des propositions chiffrées d'actions, cette démarche permet à la copropriété de décider des investissements adaptés à sa situation. Un audit énergétique se compose toujours de 4 PHASES :

 

PHASE 1 : LA COLLECTE DOCUMENTAIRE

 

En amont de la visite et en partenariat avec le syndic de copropriété, nous collectons un certain nombre de documents indispensables à la bonne compréhension du bâtiment, de son fonctionnement, et de son rapport à l’énergie. Nous avons ainsi besoin des factures, des relevés de compte, des plans, du règlement de copropriété, des contrats de chauffage/eau chaude sanitaire/ventilation, du carnet d’entretien, etc.

Nous faisons également passer une enquête de confort qui est essentielle pour cibler les problématiques de ressenti des occupants.

 

 

PHASE 2 : LA VISITE SUR SITE

 

C’est la seconde phase de l’audit énergétique. Elle consiste en un état des lieux du bâtiment tel qu’il existe lors de la visite. Cette visite est effectuée selon deux axes majeurs :

  • Un axe « occupation » qui est une rencontre et un échange avec un échantillon des occupants de la copropriété. Cette dimension est fondamentale car elle permet de détecter les problèmes d’inconfort, les pathologies cachées, les dysfonctionnements du bâtiment etc. Les personnes qui y vivent et y travaillent sont en effet les mieux placées pour les connaître. Cet échange permettra de faciliter et d’orienter l’approche technique.
  • Un axe « bâtiment » qui vise à collecter toutes les données nécessaires à faire l’étude thermique (l’enveloppe du bâtiment, les caractéristiques des équipements de chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage etc.).

Tous ces éléments récoltés sont alors compilés et transmis au bureau d’études thermiques pour l’analyse détaillée.

 

 

PHASE 3 : L’ETUDE THERMIQUE ET LE RAPPORT

 

L’utilisation d’une méthode de calcul réglementaire et validée par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) permet alors d’élaborer un modèle mathématique du bâtiment, à partir des éléments recueillis le jour de la visite.

 

Une analyse des consommations par énergie et par usage est proposée. Ce rapport présente :

  • L’état initial du bâtiment (rappel du mode constructif, des équipements, déperditions et répartition de ces déperditions, consommation modélisée en kWh et en euros, étiquette de performance énergétique).
  • Une approche poste par poste des préconisations de travaux (nature des travaux à réaliser et coût estimatif, impact en termes d’économies d’énergie et de facture).
  • L’état projeté avec cumul de postes (trois scénarii de travaux vous sont proposés, un scénario éco, un scénario performance et un scénario confort, avec, pour chacun de ces cumuls, les impacts en termes d’économies d’énergie et de facture ainsi que le temps de retour sur investissement).
  • Un montage financier pour chaque scénario.
  • Des documents de synthèses.
  • Des annexes permettant d’aller plus loin.

 

PHASE 4 : LA RESTITUTION

 

Nous vous proposons, dans cette dernière phase, de venir exposer nos analyses et conclusions en Assemblée Générale ou devant le conseil syndical.

 

Cet exposé synthétique a pour objectif de démontrer la pertinence de certains travaux, de fédérer les copropriétaires autour d’un projet et d’impulser une dynamique d’amélioration de votre patrimoine.

 

C’est également le moment où nous rappelons qu’il appartient aux copropriétaires seuls de décider de réaliser les travaux.