La RÉGLEMENTATION, les techniques, le monde du bâtiment ÉVOLUEnt. les INGÉNIEURS d’inoveha assurent une veille juridique et technologique et DÉCRYPTEnt pour vous les changements de L’eco-SYSTÈME du bâtiment.

Ventilation naturelle assistée (Hybride et Basse Pression)

1/ Renouvellement d'air dans le bâtiment
1.1 - Contexte

Une très grande partie des bâtiments résidentiels collectifs sont vieillissants et disposent d’un renouvellement d’air par ventilation naturelle.

Lorsqu’un ravalement ou, plus encore, une isolation thermique des murs par l’extérieur sont réalisés, il est absolument indispensable d’appréhender la problématique de l’évacuation de l’air vicié, et donc de la rénovation de la ventilation.

Le défi principal de la rénovation des anciens logements est la mise en place d’un système de ventilation fiable, aux normes, réutilisant des conduits existants et étroits dans lesquels les travaux sont parfois impossibles ou très difficiles car inaccessibles. La réutilisation des conduits de ventilation existants ou encore des conduits d’évacuation des fumées permet donc de limiter les coûts de rénovation et facilite surtout les travaux.

Dans ce cas, deux solutions assurant le renouvellement d’air et peu consommatrices ressortent :

–       La ventilation Hybride
–       La ventilation par caisson basse pression

1/ Renouvellement d'air dans le bâtiment
1.2 - L'état initial

La ventilation naturelle et l’évacuation des fumées est réalisée selon 2 schémas :
En conduit shunt ou en conduit individuel.

Quelle que soit la configuration du conduit, la ventilation est assurée naturellement en profitant des forces motrices telles que : le vent et le tirage thermique. Ce système, bien qu’il fonctionne, ne permet aucune maîtrise du renouvellement d’air. En l’absence de vent, ou d’un écart important entre la température intérieure et la température extérieure, le renouvellement d’air intérieur n’est plus assuré. A contrario, ce renouvellement d’air est bien trop important l’hiver : cette surabondance d’air froid qui rentre dans les logements au moment le plus froid de l’année doit ensuite être réchauffé. C’est donc en limitant à sa juste mesure l’entrée d’air neuf et froid que l’on peut réaliser d’importantes économies sur le chauffage.

2/ Quelles types de ventilation pour rénover ?
2.1 - Avant intervention

Si les deux types de ventilation envisagés permettent la réutilisation des conduits en tant que tels, il est cependant indispensable de procéder à quelques vérifications et opérations de remise en état :

–       État des lieux des conduits de fumées ou ventilation : il est indispensable de s’assurer que les conduits shunt ou individuels sont utilisables et qu’ils desservent l’ensemble des logements.
–       Test de vacuité : en plus du contrôle lié à la faisabilité d’une ventilation basse pression, les conduits doivent être testés quant à leur vacuité et leur intégrité par un test au fumigène et ou caméra.
–       Ramonage : Enfin, un nettoyage des conduits, qu’ils aient été des conduits de ventilation ou de fumées, est obligatoire avant leur réutilisation.

2/ Quelles types de ventilation pour rénover ?
2.2 - La ventilation hybride

La ventilation hybride est une solution de ventilation naturelle assistée mécaniquement. Ce système est composé de :

–       Un ventilateur installé en tête de conduit vertical
–       De bouches d’extraction autoréglables ou hygroréglables
–       De bouches d’entrée d’air autoréglables ou hygroréglables

Le ventilateur est uniquement asservi aux forces motrices naturelles. Lorsque celles-ci sont suffisantes pour assurer la ventilation, le ventilateur est soit à l’arrêt soit à vitesse réduite en fonction de sa gestion. Lorsque les forces motrices naturelles sont insuffisantes, le ventilateur apporte le complément pour atteindre le renouvellement d’air requis. Ainsi, le renouvellement d’air est assuré en permanence tout en assurant une consommation électrique minimum.

Ce système de ventilation assure la ventilation à des niveaux de pressions très faibles, compris entre 5 et 35 Pa environ. Pour tout savoir…

2/ Quelles types de ventilation pour rénover ?
2.3 - La ventilation mécanique basse pression

La ventilation basse pression est l’autre solution permettant de se servir des conduits existants. Il est composé de :

–       Un caisson basse pression installé en toiture
–       De plénums de raccordement aux conduits verticaux
–       De bouches d’extraction autoréglables ou hygroréglables
–       De bouches d’entrée d’air autoréglables ou hygroréglables

Ce système est dans sa conception, analogue à la ventilation mécanique contrôlée classique. Sa différence, qui lui permet justement de réutiliser les conduits existant est le niveau de pression appliqué qui varie de 10 à 45 Pa.